Lexique de recherches en éducation populaire

Autrice: Irène Pereira

Autoformation militante : Processus biographique par lequel se développe l’engagement militant (Voir : Claudie Solar)

Ecopédagogie : Champ de la pédagogie critique qui vise à articuler justice sociale et justice écologique (voir en particulier : Greg Misiazsek)

Education à la démocratie radicale oppositionnelle : Champ de l’éducation qui s’intéresse à la manière dont les personnes se forment à l’insertion dans les mouvements sociaux (Voir : Yohan Dubigeon, Irène Pereira).

Education au politique : Processus qui vise à la prise de conscience des rapports sociaux (Voir : Angela Barthes)

Education populaire conscientisante : Forme d’éducation populaire politique qui se réclame plus spécifiquement de Paulo Freire et des réflexions qui ont été développées autour des pédagogies critiques, des pédagogies radicales et des études critiques en éducation (Voir : Irène Pereira)

Éducation populaire politique : champ de recherche théorico-pratique (praxis) qui vise à développer des formations à destination soit de l’éducation populaire institutionnalisée, soit de l’éducation populaire radicale. (Voir : Alexia Morvan)

Education populaire radicale : Champ de l’éducation populaire qui inséré directement dans les mouvements sociaux. (Voir : Mathieu Depoil)

Balises curriculaires dans les formations en éducation populaire politique : La recherche en philosophie didacticienne vise à établir les balises curriculaires des formations en éducation populaire politique.

Conscientisation : Développement de la conscience sociale critique (Voir : Paulo Freire)

Curriculum informel militant : Ensemble des connaissances qu’ont acquis les militant.es de manière informelle au cours de leur trajectoire biographique militante.

Formation des militant.es : Champ de recherche en sciences de l’éducation qui s’interesse à la formation des militants et des militant.es dans les syndicats ou d’autres organisation (Voir : Françoise Laot, Emmanuel de Lescure).

Posture éthique : L’éducation populaire conscientisante est davantage orientée vers le travail sur les postures professionnelles éthiques que vers la formation à des outils d’animation (Voir : Paulo Freire).

Recherche-action-formation : Modalité par excellence de développement des pratiques de l’éducation populaire politique. (Voir : Pierre Paillé)

Savoirs d’expérience des opprimé.es : L’éducation populaire s’appuie sur les savoirs sociaux d’expérience des opprimé.es

Savoirs académiques critiques : L’éducation populaire a recours à des savoirs critiques académiques relevant de la philosophie et des sciences sociales.

Savoirs d’action militante : L’éducation populaire politique n’est pas seulement une praxis pédagogique, elle vise une praxis sociale. Il ne s’agit pas seulement « d’interpréter le monde, mais de le transformer ».

Synthèse culturelle : L’éducation populaire vise une synthèse culturelle entre les savoirs sociaux d’expérience des opprimé.es et les savoirs académiques critiques. (Voir : Paulo Freire)

Travail curriculaire : L’éducation populaire politique tient compte dans son approche de la formation des conditions du travail curriculaire. (Voir : Tardif et Lessard)

Travail éducatif: Etude des statuts et conditions de travail dans l’éducation populaire (Voir: Francis Lebon)



Citer ce billet
pedaradicale (2024, 11 mars). Lexique de recherches en éducation populaire. Les cahiers de pédagogies radicales. Consulté le 23 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vzua

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search