Qu’est-ce que la didact-création (ou didactique-création) ?

Auteure: Irène Pereira

La didact-création est une notion formée sur le modèle de la recherche-création, mais dont l’application n’est pas liée à la didactique des arts plastiques.

« Nous avons l’art pour ne pas périr dans la cage d’acier de l’efficience »

1) La recherche-création

La notion de recherche-création peut avoir des acceptions différentes. Il s’agit en particulier d’une notion qui a été développée au Canada. Elle consiste à croiser en particulier la recherche en sciences sociales et la création artistique.

A partir de là, la recherche-création peut prendre deux formes. Il s’agit soit d’une recherche en art et sciences sociales menée par des artistes, soit d’une recherche menée en sciences sociales qui incorpore des processus de création inspirées de démarches artistiques.

Voir entre autres : Giacco, G., Didier, J., Chatelain, S., & Verry, F. (2020). Définir l’identité de la recherche-création: état des lieux et au-delà. EME.

Un exemple de formation en sciences sociales incorporant la recherche-création, c’est le programme d’expérimentation en arts politiques de Sc po (fondé par Bruno Latour) – http://blogs.sciences-po.fr/speap/

2) La pédagogie critique et la création artistique

Paulo Freire dans Pédagogie de l’opprimé accorde une importance à l’imagination créatrice avec la notion « d’inédit possible » qui consiste à imaginer d’autres réalités possibles que celles qui sont données dans les situations-limites (i.e. la réalité sociale à laquelle s’affrontent les opprimés).

Le lien entre pédagogie critique et arts se trouve présent dans le théâtre de l’opprimé d’Augusto Boal. Il s’agit en particulier de revenir sur la notion « d’esthétique de l’opprimé » d’A. Boal. Cette notion a été théorisée par l’auteur en résistance à la perte de l’aura de l’oeuvre d’art dans la société technocapitaliste décrite par Walter Benjamin dans « L’oeuvre d’art à l’âge de la reproductibilité technique ». Dans L’esthétique de l’opprimé, Boal affirme le caractère émancipateur de la création artistique et du fait que chacun/chacune devienne créateur/trice : c’est la « multiplication des artistes ».

On trouve également une démarche de type artistique dans l’usage de la photographie dans le photovoice. En effet, cette méthode de recherche-action intègre la photographie et peut donc donner lieu à une dimension esthétique, même si cela n’est pas en premier lieu sous cet angle qu’elle est abordée.

On peut également mentionner la « contre-narration » ou « contre-récits » dans ce cas il s’agit pour des groupes socialement marginalisés de produire des narrations (écrites ou audio-visuelles) qui remettent en question les stéréotypes dominants sur ces groupes. Là encore, cette démarche peut incorporer une dimension esthétique.

De manière intéressante, Grazia Giacco dans Recherche-création et didactique de la création artistique en arts plastiques (Harmattan, 2018) distingue entre « créativité » et « création ». La notion de créativité est définie par rapport à la psychologie cognitive et constitue une compétence valorisée par l’OCDE pour l’employabilité au XXe siècle. La notion de « création » renvoie à la pratique artistique. On peut dire que la créativité est tournée vers la rationalité instrumentale : il s’agit d’une capacité à produire une œuvre originale et utile. La création artistique n’a pas une vocation avant-tout utilitaire : elle est une praxis. Elle est une pratique qui a une valeur en elle-même comme l’agir éthique. Elle renvoie à la notion de skholé ou d’otium : un espace-temps d’action arraché à la colonisation du monde vécu par la rationalité instrumentale.

3) La didactique-création en pédagogie critique

La notion de didactique-création sert à désigner ici une démarche qui se rapproche de la recherche-création en sciences sociales. Il s’agit d’imaginer des démarches didactiques qui intègrent la création artistique. Néanmoins, dans la didactique-création, il ne s’agit pas de didactique des arts plastiques. Mais d’approches didactiques qui recourent à des démarches de création artistique dans d’autres disciplines que les disciplines artistiques ou dans des démarches plus générales.

On peut par exemple citer en géographie la réalisation de « cartes sensibles » avec les élèves. Voir par exemple la réalisation de « cartes postales sensibles » avec les élèves : http://blog.ac-versailles.fr/geophotographie/public/cartographes/carnet_de_bord/ressources/livret_carte_sensible_cite_archi.pdf

De façon générale, la didactique-création s’intéresse à la manière dont les pratiques artistiques sont intégrées en lien avec d’autres disciplines ou domaines d’apprentissage : écriture, exercices théâtraux, dessin, photographie, video.

Plus particulièrement, la didactique-création porte sur l’utilisation de pratiques de création de manière à favoriser un processus de conscientisation. Il peut s’agir d’une conscientisation relative par exemple aux inégalités sociales, aux discriminations, aux problémes écologiques ou à d’autres problémes sociaux liés par exemple aux technologies, à la société de consommation….

La didactique-création en pédagogie critique implique trois dimensions :

– la première est philosophique : la création artistique constitue un espace-temps de résistance à la domination de la rationalité instrumentale dans les pratiques d’enseignement.

– la deuxième est socio-politique : la didactique-création en pédagogie critique vise la conscientisation des injustices sociales et environnementales, et la transformation sociale.

– la troisième renvoie à la mise en œuvre : les pratiques de création mises en œuvre en didactique-création intègrent l’« esthétique de l’opprimé », cela veut dire que l’on privilégie des pratiques de création qui ne présupposent pas une maîtrise technique complexe préalable.

On peut mentionner différentes techniques artistiques qui peuvent s’intégrer dans une démarche de ce type : la micro-poésie (comme le Gogyohka : micro-forme poétique en 5 vers libres), le micro-récit ou micro-nouvelle, le récit photographique (photo-roman ou encore diaporama sonore), le collage…

– la quatrième à la réalisation du processus : la didactique-création implique une démarche de création de la part de l’enseignant ou des élèves et/ou des deux.

3) Exemples de démarches :

Il faut bien rappeler que les démarches en didactique-création ne s’adressent pas à des personnes qui ont une maîtrise artistique préalable, mais selon le principe de l’esthétique de l’opprimé à des enseignants (qui ne sont pas enseignants en arts plastiques ou n’ont pas de pratique artistique spécifique par ailleurs), à des élèves, et en général à des éducateurs et à des publics qui ne sont pas dans des cursus artistiques.

Les exemples proposés ci-dessous relèvent de la didactique de l’Education morale et civique, et plus spécifiquement de l’Education aux médias et l’information. La didactique-création s’inscrit dans la pédagogie de projet et fait appel bien souvent à des compétences interdisciplinaires (littérature, arts plastiques, sciences humaines et sociales, en sciences (les controverses socio-techniques), en mathématiques (les enjeux sociaux des mathématiques)….) :

– Lutte contre les discriminations et sciences sociales avec la création de diaporama sonores « conscientisant » -https://pedaradicale.hypotheses.org/3169

– La science-fiction pour réfléchir aux nouvelles technologies : création de diaporama sonores à caractère philosophiques – https://pedaradicale.hypotheses.org/3184

– Critique de la vie quotidienne : diaporama sonores Gogyohka (poèmes illustrés) sur la société de consommation (éducation au développement durable) – https://pedaradicale.hypotheses.org/3212

Références complémentaires :

Application de fabrication de bande dessinée de la BNF : https://bdnf.bnf.fr/

Revue Tréma, Usages didactiques de la bande dessinée (2019)-

https://journals.openedition.org/trema/4803

Joannie Dubois et Ophélie Tremblay, « L’enseignement par le théâtre en classe de français au Québec : état des lieux et pistes didactiques », Lidil [En ligne], 52 | 2015

Catherine Muller, « La photographie, un outil pour communiquer en classe de langue », Recherche et pratiques pédagogiques en langues de spécialité, Vol. XXXI N° 1 | 2012, 10-27.

Reuter Yves. L’écriture d’invention : réflexions didactiques sur une réforme en cours. In: Pratiques : linguistique, littérature, didactique, n°127-128, 2005. pp. 7-16. DOI : https://doi.org/10.3406/prati.2005.2072


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search