Le genre dialogique en pédagogie critique

Auteure: Irène Pereira

Pourquoi écrire sous forme de dialogues en pédagogie critique ?

La forme dialogique présente plusieurs justifications en pédagogie critique :

1- La pédagogie critique est une pédagogie dialogique :

– La pédagogie critique a recours au dialogue comme support de développement de la conscience critique. Paulo Freire s’appuie sur les travaux des philosophes Martin Buber et Karl Jaspers pour développer une conception dialogique de la conscientisation.

– Paulo Freire a lui-même eu recours plusieurs fois au dialogue pour exposer ses idées comme dans les ouvrages suivants : FREIRE, Paulo, I. SHOR, Medo e Ousadia . « O cotidiano do professor. » RJ: Paz e Terra (1986) ou encore : Freire, Paulo, and Antonio Faúndez. « Hacia una pedagogía de la pregunta. » Conversaciones con Antonio Faundez. Buenos Aires: Ediciones La Aurora (1986).

2. Le dialogue comme forme philosophique :

– Socrate dans le Théétète définie « la pensée comme un dialogue de l’âme avec elle-même ».

– La forme du dialogue a longtemps été utilisée dans l’histoire de la philosophie, non seulement, par Platon, mais également à l’époque moderne par des philosophes tels que Leibniz, Hume ou encore Diderot. Certains philosophes contemporains ont publié des dialogues comme par exemple Pascal Engel, même si dans le domaine philosophique cette forme est relativement tombée en désuétude.

– Le genre du dialogue permet de travailler à partir des controverses philosophiques entre différents courants ou auteurs.

– Dans une forme renouvelée, il ne s’agit pas tant de reconstituer différentes positions sur un sujet et de les faire s’affronter, que d’apprendre à penser contre soi-même, à exposer sa pensée et à imaginer les objections qui pourraient être faites selon différentes positions philosophiques.

3. Le dialogue et la clarté d’exposition de l’argumentation

– Certains philosophes contemporains parviennent à éviter une certaine technicité du langage philosophique en ayant un style d’écriture plus argumentatif. C’est le cas de philosophes plutôt influencé par la tradition analytique comme par exemple Peter Singer, Markus Gabriel ou encore Ruwen Ogien.

– La forme du dialogue permet d’exposer les arguments et les objections à une thèse philosophique en favorisant une clarté d’exposition pour les lecteurs et lectrices. Cela permet donc de favoriser une appropriation par un nombre plus important de personnes des controverses et des discussions philosophiques. Cette recherche d’une forme évitant une trop grande érudition universitaire se trouve également chez la pédagogue critique bell hooks qui par exemple publie son premier livre, Ne suis je donc pas une femme, en évitant d’alourdir le texte par un appareil de notes.

– En outre, elle contraint à prendre en compte les objections qui sont faites à une thèse. Bien trop souvent, les tenant de telle ou telle approche se contente de défendre leur position sans prendre en compte, ni répondre aux objections qui leurs sont faites.

Didactique: Philosophie des controverses

– Choisir une thématique de controverse

– Modéliser les controverse à partir d’une grammaire philosophique: Ce qui signifie déterminer pour chaque position dans la controverse à quel courant de la philosophie pourrait renvoyer cette position

– Imaginer à travers un dialogue les arguments philosophiques qui pourraient être échangés au sujet de cette thématique de controverse

ou choisir une position philosophique dans la controverse, imaginer sous forme de dialogue les objections qui pourraient être faites, y répondre.


Vous aimerez aussi...