Expérience de pensée et dilemmes éthiques en éducation

Auteure: Irène Pereira

Les expériences de pensée sont des situations fictives qui simplifient la réalité afin de pouvoir raisonner sur un problème complexe. Les dilemmes éthiques sont des situations dans lesquelles des valeurs sont en conflit.

Dans les situations ci-dessous qui sont présentées comme des dilemmes éthiques, il s’agit de favoriser une clarification de valeur. Cela signifie s’interroger sur deux valeurs qui peuvent entrer en contradiction pour décider celle qui nous apparaît la plus importante:

1) Dilemme efficacité/dignité de la personne humaine.

Des travaux sociologiques montrent que les problèmes de gestion de classes sont souvent le fait des garçons. En outre, des travaux sur la gestion de classe efficaces montrent qu’il est plus efficace de ce fait pour gérer une classe d’effectuer un plan de classe alternant une fille/un garçon.

Options:

a) vous le faite car c’est une méthode efficace

b) vous refusez de le faire parce que les filles ne sont pas des instruments de gestion de classe.

NB: Il est intéressant de remarquer que dans les faits cette méthode de gestion de classe est souvent pratiquée par les enseignant-e-s. Néanmoins, j’ai eu plusieurs témoignages d’élèves filles se plaignant de cette méthode de gestion de classe.

[Il est possible également d’utiliser cette vidéo pour analyser les tensions entre efficacité et dignité de la personne dans la gestion de classe efficace: https://www.youtube.com/watch?v=K0zbq0F3bXQ

2) Dilemme: élèves en difficulté et différenciation pédagogique:

L’expérience de pensée consiste à imaginer deux enseignants: “A” et “B”.

“A”: a pour principe de faire progresser tous les élèves. Il accorde autant de temps à tous les élèves quelque soit leur niveau.

“B”: a pour principe de faire progresser en priorité les élèves en difficulté. Il accorde plus de temps et d’attention aux élèves en difficultés.

Selon vous quelle pratique vous semble la plus juste: “A” ou “B”.

NB: Il est à remarquer que “A” accroît les inégalités socio-scolaires et que “B” tente de les réduire. Mais dans la plupart des groupes où j’ai testé ce dilemme, les enseignants répondent que “B” empêche les meilleurs élèves de progresser. Quand on creuse, il apparaît que ces enseignants pensent que le différentiel de réussite entre les élèves tient à des différences d’aptitudes naturelles.

3) Dilemme: élèves en difficulté, progression du groupe et conditions matérielles.

Dans une classe, il y a des élèves en difficulté:

a) j’accorde la priorité à ce que le maximum d’élèves aient compris, quitte à ralentir le groupe.

b) j’avance car je ne peux pas me permettre de ralentir le groupe classe.

c) je souhaiterai m’occuper des élèves en difficultés, mais j’ai trop d’élèves et pas assez d’heures pour prendre ce temps.

NB: Le cas c) permet d’introduire une réflexion sur la manière dont les conditions matérielles pèsent sur les choix éthiques individuels.

4) Dilemme: science et dignité de la personne humaine

On vous propose de choisir entre deux écoles pour votre enfant:

a) La première est une école basée sur les principes des neurosciences. Elle a été jugée scientifiquement efficace. Elle s’appuie sur des recherches qui considèrent que l’enfant est un super-ordinateur.

b) La deuxième école est une école qui n’est pas basée sur des principes scientifiques. Les enseignants appliquent avant tout un principe moral à savoir le respect de la dignité de l’enfant en tant que personne humaine.

Quelle école choisissez vous ? et pourquoi ?

5) Dilemme sur les finalités: excellence, bien-être ou lutte contre les discriminations et les inégalités.

Vous êtes parent et l’on vous propose de choisir entre trois écoles:

a) La première promeut un enseignement d’excellence visant à intégrer les classes préparatoires aux grandes écoles.

b) La deuxième est orientée vers le bien-être et le développement personnel de l’enfant.

c) La troisième est orientée vers la lutte contre les discriminations et les inégalités sociales.

Quelle école choisissez vous et pourquoi ?

6) Vous êtes étudiant et vous avez le choix entre trois cours à suivre:

a) Un cours d’amphithéâtre en droit pour préparer des concours administratifs ou pouvoir avoir une base en droit qui vous servira toujours dans vos études ou la vie en générale.

b) Un cours d’amphithéâtre en sociologie critique: inégalités sociales, rapports sociaux de genre…

c) Un cours participatif et collaboratif avec des méthodes pédagogiques innovantes en économie d’entreprise.

Quel cours choisissez vous et pourquoi ?


Vous aimerez aussi...