Atelier de socio-éthique : « Les cas sociaux »

Auteure: Irène Pereira

Atelier mené le 03 mai 2019 lors du stage sud éducation : lutter contre les discriminations.

Les participant-e-s sont assis en cercle. Après un tour de table, une des situations de discriminations à l’école qui apparaît la plus souvent citée par les enseignant-e-s, ce sont les cas d’élèves et de familles stigmatisés par les enseignants comme des « cas sociaux ».

Outre l’animatrice de l’atelier, une personne est chargée de la régulation des tours de parole. Au cours de l’atelier, certaines personnes ayant tendance à demander beaucoup plus la parole que d’autres, il s’est avéré nécessaire de mettre en place également une double liste avec une priorité donnée aux personnes qui n’avaient pas encore parlés.

L’objectif de l’atelier est à travers un problème professionnel particulier de fournir aux participant-e-s une démarche de réflexion pour aborder des situations problèmes professionnelles en général.

1) L’animatrice demande aux participant-e-s de décrire qui sont les personnes stigmatisées sous l’appellation de « cas sociaux » :

– ce sont des parents qui peuvent avoir des problèmes de drogue ou d’alcoolisme

– ce sont des familles en situation de pauvreté.

– ce sont des familles qui peuvent être itinérantes car elles sont en situation de grande précarité sociale.

– ce sont des familles qui ne viennent pas aux réunions avec les enseignants, qui semblent ne pas suivre la scolarité de leurs enfants…

– ce sont des élèves qui ont des poux, qui ont des problèmes de violence, qui ont des difficultés scolaires…

2) Analyse sociologique de la situation professionnelle. :

L’animatrice pose certaines questions aux participant-e-s qui visent à éclaircir des connaissances sociologiques :

– Quelle est la différence entre classes populaires et situation de pauvreté ?

– Les discours des enseignants sur les parents de classes populaires sont-ils conforment aux résultats des études sociologiques ?

– Quelles sont les principales explications sociologiques de la reproduction des inégalités socio-scolaires à l’école ?

Pour des réponses : voir Pédagogie anti-discrimination: Connaissance – Pauvrophobie – http://pedagogie-antidiscrimination.fr/mod/page/view.php?id=15

Les travaux sociologiques font apparaître qu’un certain nombre de discours tenus par les enseignants relèvent des préjugés à l’égard des familles en situation de pauvreté :

Consulter le site :

http://crdp2.ac-rennes.fr/blogs/familles-ecole-grande-pauvrete/?page_id=805

3) Dilemme éthique posé par la situation professionnelle :

Il s’agit ici d’amener les participant-e-s à essayer de formuler la situation sous forme de dilemme éthique. Pour cela, il s’agit de formuler deux agir enseignants possibles face à cette situation et de déterminer les raisons des acteurs et leurs limites :

Attitude stigmatisante :

+ Instruire, ne pas ralentir le groupe classe pour quelques élèves en difficultés

– Préjugés, dévalorisation des familles contraire à l’éthique professionnelle.

Attitude bienveillante :

+ Eduquer : la mission de l’enseignant se limite pas à instruire

– chronophage, risque de déborder sur la vie personnelle.

4) Agir socio-éthique et déontologie relativement à la situation :

– Déontologie : il est nécessaire de distinguer les situations où il est nécessaire de faire un signalement car il y a négligence des parents ou mise en danger de l’enfant, et les situations de pauvreté et de précarité sociale.

– Finalités socio-éthique de l’enseignant : lutte contre les discriminations ce qui implique la lutte contre toute forme de dévalorisation à l’égard des parents en situation de pauvreté.(référentiel de compétence des enseignants)

5) Pistes d’action :

– Orienter les familles en situation de pauvreté vers les aides sociales auxquelles elles ont droits.

– Lutter auprès des collègues contre les stéréotypes négatifs et les préjugés

– Sensibiliser les élèves à la lutte contre la pauvrophobie pour aider à lutter contre les préjugés des autres familles.

– Favoriser la co-éducation en organisant des ateliers avec les parents

– Expliciter les attentes de l’école et de l’enseignant aux parents les plus éloignés de la culture scolaire.

– Fournir en cours les méthodologies pour faire les devoirs, les devoirs donnés doivent être faisable par les élèves sans aide des parents.


Vous aimerez aussi...