Transversalité de l’enseignement pour la justice globale dans les disciplines scolaires dans le premier degré

Auteure: Irène Pereira

Cette fiche vise à réfléchir à la manière dont l’enseignement pour la justice globale peut être mis en œuvre dans tous les domaines d’enseignement et non pas uniquement réservé au cours d’EMC.

– La transversalité : il s’agit d’un objectif pédagogique qui est commun à l’ensemble des apprentissages. Dans ce cas précis, il s’agit de voir comment il est possible de faire de la conscientisation des questions sociales et environnementales un objectif transversal à tous les domaines et disciplines scolaires.

– La pédagogie critique : il s’agit d’une approche qui a pour finalité le développement de la conscience sociale concernant les discriminations sociales et la conscience écologique.

L’enseignement pour la justice globale :

– La lutte contre les discriminations : Elle apparaît dans plusieurs items du référentiel de compétence des enseignants (item n°1 et 6). Elle inclut en particulier la lutte contre : le sexisme, la discrimination en raison de la situation économique, l’homophobie et la transphobie, le racisme, l’handiphobie.

– L’éducation au développement durable : cette notion suppose la combinaison entre le social, l’environnemental et l’économique.

– La lutte contre les discriminations en maternelle comme projet pédagogique :

En maternelle, deux thématiques en particulier peuvent servir de support à une conscientisation sur les discriminations à savoir : le sexisme et la diversité humaine et culturelle.

Les cinq domaines d’apprentissage en maternelle : le langage, l’activité physique, les activités artistiques, construire les outils pour structurer sa pensée, explorer le monde…

Cela peut passer :

– par l’utilisation d’album de jeunesses qui aborde la question de l’égalité fille/garçon, de la diversité géographique humaine et culturelle, de la protection de l’environnement.

– par la réflexion autour d’images contre-stéréotypées concernant les activités des filles et des garçons, concernant la diversité géographique humaine et culturelle…

– projet de création d’objets autour de la récupération

– par la mise en œuvre de binôme de coopération entre filles et garçons en particulier dans les activités physiques pour développer une culture de l’égalité filles/garçons

– La lutte contre les discriminations en école primaire comme projet pédagogique :

Disciplines scolaires en primaire : Français, Mathématiques, Éducation physique et sportive, Langues vivantes (étrangères ou régionales), Sciences et technologie, Enseignements artistiques, Histoire et géographie, Enseignement moral et civique.

– Textes littéraires qui abordent les thématiques de la découverte de l’autre et de la différence : fille/garçon, le handicap, la diversité culturelle, les différents types de familles (par exemple homoparentale), la diversité de genres, les inégalités sociales et la pauvreté

– Langues vivantes : permet d’aborder la diversité culturelle

– Mathématiques : les problèmes en mathématiques peuvent porter sur des questions environnementales

– Sciences et technologie : l’environnement peut être également une thématique en sciences et techniques… Il peut être possible de suivre le cycle de vie d’un objet.

– Histoire et géographie : permet d’aborder les inégalités sociales – la pauvreté dans le monde et en France – et l’histoire des mouvements sociaux

– Education physique et sportive : permet de travailler la coopération fille/garçon

– Arts plastiques: Création d’affiches en lien avec la lutte contre les discriminations ou la sensibilisation aux questions environnementales.


Vous aimerez aussi...