EMC: La lutte contre les discriminations (Cycle 2-3)

Auteure: Irène Pereira

Consignes pour les deux séances de formation:

Objectif de formation:

– Former l’esprit critique et lutter contre les discriminations à partir de l’EMC dans la perspective d’une éducation à une citoyenneté engagée.

Deux séances:

 – Première séance:

Sujet: Quelle séquence pouvez-vous imaginer en EMC qui serait illustrative de la formation à l’esprit critique des élèves dans une perspective visant à développer une culture citoyenne de l’engagement dans la lutte contre les discriminations ?

– Chaque groupe choisi une thématique parmi l’une de celles-ci (les groupes ne doivent pas choisir la même thématique): la discrimination, égalité fille/garçon, lutte contre le racisme, le respect des personnes en situation de handicap, le respect des différences d’apparence de genre et d’orientation amoureuse, la non-discrimination en raison de la situation économique, le harcèlement, la tolérance des différences, la grossophobie … (il est possible de proposer une autre thématique avec l’accord de la formatrice).

– Par groupes de 4/5, les étudiants doivent préparer un exposé organisé de la manière suivante:

– Introduction: Expliquer en quoi consiste la formation de l’esprit critique, la lutte contre les discriminations et la culture de l’engagement dans la perspective de la formation du citoyen

– I- Expliciter les appuis théoriques d’une séquence d’EMC sur le sujet

– II- Proposer le déroulé d’une séquence d’EMC sur le sujet.

– Conclusion: Expliquer comment à travers cette séquence les progrès des élèves sont évalués.

Durant la première séance, la formatrice passe voir les groupes plusieurs fois :

– En particulier, elle leur conseille des appuis théoriques pour la première partie de leur exposé que les étudiant-e-s devront intégrer dans leur présentation orale et qui leur servira à nourrir la trace écrite.

– Elle les conseille relativement aux pistes proposées par le groupe pour la construction de sa séquence.

– Deuxième séance:

– Les étudiants passent à l’oral: 10 minutes d’exposé + 10 minutes de questions.

Remarques: n’oubliez pas de présenter les documents sur lesquels vous allez travailler avec les élèves et la trace écrite.

Durant les deux séances les étudiants sont évalués:

a) sur leur manière de se répartir le travail de manière équitable.

b) sur le respect des consignes qui est la condition pour avoir la moyenne.

c) sur les appuis théoriques qu’ils sont capables de mobiliser

d) sur la cohérence et l’originalité de la séquence proposée.

Le travail est noté en deux fois:

– une première fois lors de la première séance où la formatrice effectue un entretien formatif qui dure 10 minutes avec chaque groupe durant la dernière heure

– Lors de la seconde séance au moment des exposés et des questions où la formatrice propose également des pistes d’amélioration pour la séquence.

Ressources: Le programme d’EMC et la lutte contre les discriminations

Les discriminations mentionnées dans le programme cycle 2 et  3 : Racisme, antisémitisme, xénophobie, sexisme, homophobie, handicap, harcèlement…

Les thématiques de l’EMC en lien avec la lutte contre les discriminations :

– Renforcement de l’estime de soi des groupes socialement minorés

– La lutte contre les stéréotypes et les préjugés

– La culture de la tolérance et le respect des différences

– La culture de l’engagement dans une société démocratique

Une séquence de EMC :

– Séance d’évaluation diagnostique : analyse des représentations

– Séances permettant de faire évoluer les représentations – La place de la trace écrite

– Séance d’évaluation sommative : analyse de l’impact des séances sur les représentations des élèves (reprendre par exemple la séance diagnostique ou une séance équivalente)

La trace écrite en EMC :

– La séance mise en place par l’enseignant-e doit viser un objectif d’apprentissage qui doit se traduire dans la trace écrite.

– Cela peut consister dans la connaissance : d’un vocabulaire en lien avec les discriminations ou la citoyenneté, des lois, de faits historiques.

– La trace écrite peut viser par exemple : à définir les termes, à expliquer les causes, à expliquer les conséquences, à proposer des pistes d’action…

Exemple de vocabulaire : différence, préjugés, stéréotypes, tolérance, discrimination

Racisme, antisémitisme, xénophobie, sexisme, homophobie, handicap, harcèlement.

droits, lois, citoyen, démocratie

La conscientisation en EMC:

La “conscientisation” (Paulo Freire) c’est le fait de passer de la conscience naïve (quotidienne) à la conscience critique. Ce passage se fait par la prise de conscience que les discriminations ne sont pas seulement des relations entre individus, mais que ce sont des réalités qui structurent toute la société: école, travail, espace public, espace domestique… De ce fait, l’engagement citoyen dans la lutte contre les discriminations implique une transformation sociale.

Les modalités de mise en œuvre de l’EMC :

– Des outils ou des tests pour analyser les représentations : Pour analyser les préjugés, il est possible de demander aux élèves avec des post-it de noter des mots qu’ils associent à des notions pour voir quelles sont leurs représentations à ce sujet.

Exemple : Livret fille/garçon – cassons les préjugés – Le test de l’ours pour tester les préjugés:

https://www.centre-hubertine-auclert.fr/sites/default/files/fichiers/egalitefgenfants.pdf

On peut également utiliser des catalogues de jouet en demandant aux élèves de choisir les jouets avec lesquels ils aimeraient jouer et ceux avec lesquels ils n’aimeraient pas du tout jouer.

– L’utilisation de supports visuels tels que des images abordant la question des discriminations et la citoyenneté, d’album jeunesses ou de video pour servir de support de discussions.

Exemple de plateformes videos en ligne abordant des thématiques en lien avec les discriminations et la citoyenneté :

Les petits citoyens – https://www.youtube.com/user/lespetitscitoyens/videos

France Tv éducation – https://education.francetv.fr/

Vinz et lou – https://www.vinzetlou.net/

Exemple de livres en ligne:

– Stop aux idées fausses sur la pauvreté – https://www.atd-quartmonde.fr/wp-content/uploads/2014/11/Livret-stop-idees-fausses-pauvrete.pdf

– Sur le racisme – Max et Koffi sont copains – http://ekladata.com/HaU03mWdd8NekdgNvNj-2huGlYc/Max-et-Koffi-sont-copains.pdf

– Des outils pour déconstruire les stéréotypes : Il est possible d’utiliser des images contre-stéréotypées par exemple:

– montrant des filles et des garçons pratiquants des activités contraire aux rôles sociaux traditionnels

– montrant des images contre-stéréotypées de l’Afrique.

– Etude de textes qui garantissent les droits : par exemple La convention internationale des droits de l’enfant de 1989, la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, la loi de 2008 contre les discriminations…

– Le débat réglé et la discussion à visée philosophique :

Exemple de sites internets sur les modalités :

– L’apprentissage du philosopher – https://www.philotozzi.com/2011/03/439/

– Le débat réglé – https://www.occe93.net/ressources/documents/1/835AZ1nF4124rcoIlzqJHhcU.pdf 

– Les dilemmes moraux –

http://cache.media.eduscol.education.fr/file/EMC/01/3/ress_emc_dilemmes_ethique_464013.pdf

Exemple de sujets:

Y-a-t-il des activités de filles et des activités de garçons ?

Les différences de couleur de peau sont-elles importantes ?

Peut-on être amis même si on est différents ?

Pourquoi y-a-t-il de la pauvreté ?

– Les pratiques pour inciter à agir :

– Le jeu des trois figures – https://3figures.org/fr/

– Le théâtre forum

– http://www.occe.coop/~ad57/documents/thea-forum%20fiche%20compl.pdf

– Les pratiques pour s’engager : participation à un jeu-concours ou à une campagne de solidarité avec une association…

Lien avec d’autres matières :

– avec les arts plastiques : réalisation d’affiches sensibilisant à des thématiques en lien avec la citoyenneté et la lutte contre les discriminations

– avec la littérature de jeunesse : ouvrages de jeunesse sur les discriminations

– avec l’histoire : histoire des discriminations et des mouvements de lutte contre les discriminations (ex : féminisme, mouvement des droits civils…)

Des sites thématiques plus spécifiques :

– L’égalité filles/garçons – Matilda – https://matilda.education/app/

– L’éducation aux médias – Habilo Media – https://habilomedias.ca/

– Canope – racisme et antisémitisme – https://www.reseau-canope.fr/eduquer-contre-le-racisme-et-lantisemitisme/agir-en-classe_banque-de-ressources.html#bandeauPtf

Pour aborder les questions d’actualité à l’école: 

Il est possible de s’aider de journaux pour enfants comme: Mon petit quotidien ou encore Le petit libé

Pour les appuis théoriques de votre séquence vous pouvez consulter en particulier:

– Les parties connaissances et vocabulaire de chaque discrimination dans le site pédagogie anti-discrimination – http://pedagogie-antidiscrimination.fr/

Pour comprendre:

– Comprendre les origines du racisme (le dessous des Cartes)

https://www.youtube.com/watch?v=MlueZ1-wgMA

-Hommes/femme: Sortir des stéréotypes

https://www.canal-u.tv/video/les_amphis_de_france_5/hommes_femmes_sortir_des_stereotypes.5527

– Why Povrety ? Pauvres de nous (doc arte) histoire de la pauvreté –

https://www.youtube.com/watch?v=q9mfwSaWM4M

– Harcèlement scolaire – l’enfer est dans ma classe(sur les mécanismes du harcèlement)

https://www.youtube.com/watch?v=AGolvd484Ac

Exemple de progression en EMC sur les discriminations en Cycle 2 et Cycle 3

Comment construire une séquence d’EMC en s’appuyant sur les programmes ?

– Regarder les programmes d’EMC : vérifier les attendus en matière en particulier de notions à acquérir par les élèves

– Se documenter sur les connaissances nécessaires sur le sujet (définitions, textes de loi, explications sociales des mécanismes, connaissances historiques…)

– Remarquez que les programmes d’EMC accordent une large part à la discussion et au débat

– Déterminer les supports pédagogiques qui peuvent être utilisé pour réaliser une séquence sur la thématique choisie.

– Ne pas oublier qu’une séquence d’EMC doit comporter une trace écrite

– Ne pas oublier qu’une séquence d’EMC doit permettre d’évaluer que les objectifs sont atteints

Auto-évaluer la construction de sa séquence: 

– Quel est mon objectif pédagogique ? (1 objectif par séance)

– Quel est le vocabulaire et les connaissances acquises au cours de la séquence par les élèves ?

– Comment les progrès des élèves sont évalués ?

Points de vigilance :

– Etre attentif aux interactions filles/garçons/enseignant-e

– Enseigner explicitement

– Faire attention à ne pas introduire des différentiations qui creusent les inégalités.

– Eviter de véhiculer soi-même des stéréotypes et des préjugés.

Séquence 1 : Les discriminations (Cycle 3)

Connaissances préalable de l’enseignant:

Notion de discrimination, Loi de 2008 sur les discriminations

Séance 1 : Evaluation diagnostique

Proposer aux élèves un questionnaire avec des questions mettant en scène des discriminations interdites par la loi. Les élèves doivent dire si ces faits sont interdits.

Séance 2 : Objectif comprendre la notion de discriminations

Première partie: Proposer une règle arbitraire qui introduit une discrimination pour la faire discuter par les élèves : Les petits auront des avantages que les grands n’auront pas (voir La leçon de discrimination : https://www.youtube.com/watch?v=iDyZf5xOLVY)

→ l’enseignant-e se donne pour objectif que les élèves argumentent s’ils sont d’accord ou pas avec cette règle et expliquent pourquoi.

Deuxième partie : La trace écrite. L’enseignant-e introduit la notion de discrimination :

Une discrimination, c’est le fait de traiter des personnes de manière différente. La loi interdit certaines discriminations.

– L’enseignant propose des pictogrammes ou des images illustrant les principaux critères de discrimination : le sexe, la couleur de peau, le handicap, la pauvreté, l’apparence physique…. et différentes situations (logement, travail, espace public…)

Séance 3 : Savoir reconnaître une discrimination

Rappel des connaissances antérieures

L’enseignant-e propose un questionnaire avec des faits qui sont des discriminations ou des situations qui ne sont pas des discriminations.

Les élèves doivent cocher les situations qui relèvent de discriminations selon la loi et celles qui ne sont pas des discriminations.

L’objectif est pour l’élève de savoir quels sont les principaux critères de discrimination et comment ces discriminations se retrouvent dans différents domaines de la vie sociale.

Séquence 2 : Egalité Filles/garçons (Cycle 2) :

Connaissances préalables de l’enseignant:

Sétereotype, deconstruction, sexe/genre, rôles sociaux sexués traditionnels.

Séance 1 : Objectif : Analyser les stéréotypes sur les filles et les garçons

Analyser les représentations des élèves

Le test de l’ours : demander aux élèves si telle ou telle activité est une activité : les filles, les garçons ou les deux :

https://www4.ac-nancy-metz.fr/pasi/IMG/pdf/livret_cp_ce1_cassons_les_cliches.pdf

→ cette séance sert d’évaluation diagnostique.

Séance 2 : Déconstruire les stéréotypes

Activité : Montrer aux élèves des images contre-stéréotypés : des images dans lesquelles les filles et les garçons effectuent des activités qui ne correspondent aux rôles sociaux de genre traditionnelles

(Voir video C2 sur le site EMC partageons – https://www.emcpartageons.org/2017/06/15/contrelesstereotypes/)

→ Demandez aux élèves ce qu’ils en pensent.

→ Discussion guidée par l’enseignant : Objectif prendre conscience que les représentations sociales sont des stéréotypes qui ne correspondent pas toujours à la réalité.

Trace écrite :

Un stéréotype est une idée générale, mais qui ne correspond pas toujours à la réalité. On a tendance a avoir des stéréotypes sur les filles et les garçons. On pense, en général, que certaines activités sont réservée aux filles ou aux garçons. Mais ce n’est pas la réalité. Les filles peuvent faire des activités qui sont considérées comme des activités de garçons et les garçons des activités qui sont considérées comme des activités de filles. Les filles et les garçons ont le droit de faire les mêmes activités.

N.B: Le mieux est d’organiser plusieurs séances qui abordent différents domaines de la vie sociale: espace domestique, jeux, sport, emploi…. Pour montrer aux élèves que ces stéréotypes sont systémiques.

Séance 3 : Objectif : évaluer si les représentations des élèves ont changé

Reprendre le test de l’ours et demander de nouveau aux élèves si les activités sont des activités de filles et de garçons, ou les deux.

-> il s’agit d’analyser si à l’issue de la séance, les représentations des élèves ont changés et quels sont les élèves pour qui cela a changé: plutôt les filles ou plutôt les garçons ? ou les deux ?

Séquence 3 : La lutte contre le racisme (Cycle 2 -3)

Connaissances préalables de l’enseignant: définition du racisme, connaissance historique sur l’émergence du racisme en lien avec l’histoire de la colonisation, loi de 1972 sur le racisme, loi de 2008 sur les discriminations.

Séance 1 : Une situation de racisme

Activité 1 : Album Max et koffi. Les 2 premières pages

http://ekladata.com/HaU03mWdd8NekdgNvNj-2huGlYc/Max-et-Koffi-sont-copains.pdf

– Leur demander ce qu’ils ont compris en particulier leur demander :

→Que veut dire le terme « raciste » ?

→ pourquoi « l’enseignant ne veut plus entendre des bêtises pareil » ?

Il est possible d’interroger les élèves à l’écrit pour évaluer individuellement leur niveau de compréhension du document. Cette séance sert de séance diagnostique.

Séance 2 : Comprendre la notion de racisme

Activité 1: La video de France Tv éducation : « C’est quoi être raciste ? »

https://education.francetv.fr/matiere/education-civique/ce1/video/c-est-quoi-etre-raciste-professeur-gamberge

Reprendre la compréhension avec les élèves de la notion de racisme à partir de la video

Trace écrite s’appuyant sur la video : Le racisme vient de l’histoire passée. Les européens ont pensé qu’il y avait des êtres humains qui étaient supérieurs ou inférieurs en fonction de leur couleur de peau. Mais cette idée est scientiquement fausse. Tous les êtres humains sont égaux en droits.

Séance 3 : Comprendre ce que dit la loi sur le racisme

Rappel des connaissances antérieures.

– Préparer des images qui illustrent les trois cas que la loi condamne :

→ les propos injurieux

→ les violences racistes

→ les discriminations au logement, à l’emploi…

Trace écrite qui rappelle le contenu de la loi.

Séance 4 : Fabriquer des affiches de lutte contre le racisme.

Pour voir si les élèves ont compris en quoi consiste le racisme, ils doivent fabriquer une affiche avec :

– une phrase qui explique un fait raciste condamné par la loi : insulte, violence… qui commence par: “Il est interdit de….”

– un dessin qui illustre ce que dit la loi.

L’objectif est d’obtenir la plus grande variété d’affiches pour couvrir les différentes dimensions du racisme et mettre à jour son caractère systémique.

Séquence 4 : La lutte contre la pauvrophobie (Cycle 2-3)

Connaissances préalables de l’enseignant: définition économique de la pauvreté, explication économique sur les causes de la pauvreté, connaissances sociologiques sur la situation de pauvreté.

Séance 1 : Qu’est-ce que la pauvreté ?

Photographie d’une personne SDF.

→ Leur demander de décrire l’image. Les amener à l’idée que cette personne vit dehors parce qu’elle n’a pas assez d’argent pour avoir une maison.

→ Leur demander comment on appelle une personne qui n’a pas beaucoup d’argent.

Trace écrite : Définir la pauvreté comme une situation économique.

Une personne pauvre est une personne qui n’a pas beaucoup d’argent par opposition à une personne riche qui a beaucoup d’argent. Une personne pauvre peut avoir des difficultés à payer son logement ou à acheter de la nourriture.

Séance 2 : Lutter contre les représentations fausses concernant la pauvreté.

Rappel de la séance antérieure.

Activité 1 : Demander aux élèves « pourquoi il y a des personnes qui sont pauvres ? » dans le but de déterminer s’ils ont des préjugés concernant la pauvreté.

Activité 2 : Pour déconstruire les idées reçues sur la pauvreté s’appuyer sur le livret « Stop aux idées reçues sur la pauvreté ». https://www.atd-quartmonde.fr/wp-content/uploads/2014/11/Livret-stop-idees-fausses-pauvrete.pdf

Trace écrite sur les causes de la pauvreté : La pauvreté peut être due au fait que les personnes cherchent un emploi et n’en trouvent pas. En effet, il existe du chômage. Cela signifie qu’il n’est pas toujours facile de trouver un emploi même si l’on veut travailler. Mais on peut avoir un travail et ne pas dormir dans la rue et être pauvre. Tous les pauvres ne sont pas SDF.

L’objectif est de faire prendre conscience aux élèves de la manière dont la pauvreté affecte différentes dimensions de l’existence d’un individu.

Séance 3 : Vérifier la compréhension des élèves sur la notion de “pauvreté”

A partir d’une image d’une personne SDF, imaginer son histoire : comment est-il devenu SDF ? Quelles sont les difficultés qu’il peut rencontrer dans la vie de tous les jours ?

Séquence 5 : Le respect de la différence : la situation de handicap (Cycle 1 – 2)

Connaissances préalables de l’enseignant: définition du handicap, loi de 2005 sur le handicap, la notion de préjugé.

Séance 1 : Aborder la notion de handicap

Activité : visionner le dessin animé « Le secret de Maël »

https://www.youtube.com/watch?v=d2sECQDAZG4

Trace écrite : La notion de handicap : Le handicap est une différence que peut avoir une personne dès sa naissance ou à la suite d’un accident ou d’une maladie.

Séance 2 : Discussion sur la différence :

Rappel de la séance antérieure

A partir de l’exemple de Mael aborder le sujet de discussion suivant :

Peut-on être ami même si nous sommes différents ?

Exemple de trace écrite: Lorsque l’on ne connait pas une personne et qu’elle nous parait différente, on peut avoir des préjugés. Un préjugé c’est le fait de juger une personne sans la connaître. Il ne faut pas nécessairement se fier à ses préjugés. Il peut être préférable d’essayer de connaitre une personne même si elle nous parait différente. La différence en amitié peut être interessante car elle nous permet de nous faire découvrir d’autres expériences.

Séance 3: L’accessibilité

Rappel de la séance antérieure

Visionner la video “Et si on parlait du handicap ?”

Objectif de la discussion sur la video: faire prendre conscience aux élèves que le handicap affecte les personnes dans plusieurs dimensions de leur vie et que l’action de la société peut améliorer la vie des personnes en situation de handicap.

Trace écrite: La situation de handicap a des conséquences sur plusieurs aspects de la vie d’une personne: aller à l’école, faire du sport, trouver un emploi…  En agisssant pour l’accessibilité, on permet aux personnes en situation de handicap de pouvoir participer à plus d’activités dans la société.

Séance 4 : Etre ami avec une personne différente de soi.

Imagine qu’un nouvel élève arrive en classe, et qu’il te paraît différent parce qu’il a un handicap.

Imagine les difficultés qu’il peut rencontrer dans sa vie de tous les jours.

Raconte en quoi il te parait différent et explique comment tu pourrais faire pour devenir son ami malgré vos différences.

-> L’objectif est de faire réfléchir les élèves à des stratégies pour se confronter à l’altérité.

Séquence 6 : Le harcèlement scolaire (Cycle 3)

Connaissances préalables de l’enseignant: définition du harcèlement, mécanismes de psychologie sociale du harcèlement, mesures de prévention et d’action contre le harcèlement.

Séance 1 : Identifier le harcèlement

Activité 1 : Video Le torero du préau – https://www.youtube.com/watch?v=ZDlJkuNDJw0

Amener les élèves à identifier les comportements qui sont anormaux dans la video en vue de leur apprendre à distinguer le jeu du harcèlement.

Activité 2: Video : C’est quoi le harcèlement  – https://www.youtube.com/watch?v=bIU6BqA_w-c

Vérifier la compréhension des élèves concernant la video.

Trace écrite : Définition du harcèlement en s’appuyant sur celle donnée dans la video. Souligner le fait que les critères de discriminations peuvent être plus particulièrement les raisons qui vont justifier le harcèlement. Souligner le fait que le harcèlement est une des formes que peut prendre le harcèlement.

Séance 2 : Affiche « 10 conseils contre le harcèlement ».

http://www.clg-tillion-lardy.ac-versailles.fr/IMG/pdf/10_conseils_contre_le_harcelement.pdf

– Rappel de la séance antérieure

– Analyser avec les élèves les 10 conseils qui sont proposés

Séance 3 : Agir face au harcèlement

En s’inspirant du jeu des trois figures – https://3figures.org/fr/

Proposer aux élèves de jouer des scénettes dans lesquelles un élève doit intervenir en proposant une solution pour mettre fin au harcèlement en s’inspirant de l’affiche sur les 10 conseils.

 


Vous aimerez aussi...